Covid-19: Macron fait fermer toutes les écoles, lycées et universités de France à partir de lundi

S’adressant le 12 mars à la nation, Emmanuel Macron a déclaré que face à la situation liée au Covid-19, les établissements éducatifs du pays seraient fermés à partir de lundi et jusqu’à nouvel ordre. Il a en outre promis des mesures pour protéger les entreprises et les salariés dans le contexte de la pandémie.

Les crèches, écoles et universités de France fermeront leurs portes le 16 mars et jusqu’à nouvel ordre en raison du coronavirus qui a déjà fait 61 morts dans le pays. Une telle mesure a été annoncée ce jeudi 12 mars par Emmanuel Macron dans son allocution consacrée au coronavirus que le chef de l’État a qualifié de «plus grave crise sanitaire qu’ait connu la France depuis un siècle».

Se référant aux scientifiques, il a expliqué que les enfants et les plus jeunes sont ceux qui propagent apparemment le plus rapidement le virus.

Promesse de protéger les entreprises et les salariés

Emmanuel Macron a appelé les entreprises, quand il est possible de le permettre aux employés, à travailler à distance.

Précisant que l’État ne souhaitait pas ajouter à l’angoisse de l’épidémie celle de la faillite ou des fins de mois difficiles, il a promis de tout faire pour protéger les salariés et les entreprises.

«Un mécanisme exceptionnel et massif de chômage partiel sera mis en œuvre. […] L’État prendra en charge l’indemnisation des salariés contraints à rester chez eux».

En outre, toutes les entreprises qui le souhaitent pourraient reporter sans justification et sans pénalité le paiement des cotisations et impôts dus en mars.

Protéger les personnes vulnérables, une priorité

Le Président a en outre réitéré le conseil des autorités sanitaires et a appelé les personnes vulnérables -personnes âgées de plus de 70 ans, souffrant de maladies chroniques ou handicapées- à rester autant que possible à domicile.

En ce qui concerne les transports publics, Macron souligne qu’ils seront maintenus, car les arrêter bloquera la possibilité de soigner. Cela étant dit, il a invité ses compatriotes à réduire leurs déplacements «au strict nécessaire».

Les municipales maintenues

Il a toutefois tenu à souligner que les municipales prévues le dimanche 15 mars seraient maintenues.

«Rien ne s’oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes dimanche», a-t-il souligné.